sciences
TCHERNOBYL, UNE HISTOIRE NATURELLE ?
  • Share :
TCHERNOBYL, UNE HISTOIRE NATURELLE ?
STORY
image movie

TCHERNOBYL, UNE HISTOIRE NATURELLE ?

Vingt-quatre ans après l’explosion du réacteur n° 4, le 26 avril 1986, la “zone interdite” instaurée dans un rayon d’une trentaine de kilomètres autour de la centrale nucléaire offre la vision idyllique et paradoxale d’une nature préservée des ravages de la civilisation. Ce territoire où les radionucléides se sont dispersés irrégulièrement, avec l’explosion et l’incendie qui a suivi, est aussi devenu un vaste laboratoire à ciel ouvert, où les scientifiques étudient sur le long terme, en situation réelle, les effets de la radioactivité de faible dose sur les organismes vivants. Pourquoi certains oiseaux meurent-ils prématurément, pourquoi la croissance des pins est-elle perturbée, alors que mulots ou peupliers semblent en pleine santé ? Les espèces ne sont apparemment pas égales devant ces radiations : les résultats des recherches sont contrastés, troublants, révélant la complexité du monde vivant.

Un film de Luc Riolon

Ce film a obtenu 9 prix internationnaux :

– le NHK Japan Prize 2011 “Adult Education Category” Prix International des Programmes Educatifs à Tokyo
– le prix du meilleur documentaire étranger au Banff festival au Canada
– le prix Buffon au Festival Pariscience 2010 (meilleur film sur la biodiversité)
– le Dragon d’Argent au festival du film scientifique de Suzhou 2010 en Chine
– le prix du meilleur documentaire au Festival du film écologique de Bourges 2010
– l’Arbre d’Or au Festival du film écologique de Bourges 2010
– le prix du meilleur film étranger au festival du film de l’environnement au Canada
– le prix de la meilleure enquête scientifique au festival du Scoop d’Angers 2010
– sélection hors compétition au Green festival INPUT de Séoul 2011
– sélection au SUMMIT 2010 de l’EBU comme exemple de film scientifique
– le Best science doc Student award au 46ème festival Academia Film Olomouc, république Tchèque